"Ce que j'aime ici, c'est de vivre tranquille,
parce que je suis chez moi"

Françoise, colocataire à L'Haÿ-les-Roses

Nos maisons et appartements partagés :
une alternative à l’EPHAD pour votre proche.

Nous contacter

"Ce que j'aime ici, c'est de vivre tranquille,
parce que je suis chez moi"

Françoise, colocataire à L'Haÿ-les-Roses

Nos maisons et appartements partagés :
une alternative à l’EPHAD pour votre proche.

Nous contacter
Icones colocation Biens Communs

Colocation de
6 à 10 habitants

Dans nos maisons et appartements,
votre proche en perte d’autonomie est chez lui,
en colocation, avec une présence sécurisante 24h/24.

La vie en colocation s'organise
autour de la vie quotidienne :

préparation des repas, jardinage, activités sociales...
Aucune activité n'est imposée. 

Les espaces de vie en commun sont nombreux,
à l'intérieur comme à l'extérieur.

Les chambres individuelles sont confortables et préservent
l'intimité des colocataires.

"Ma mère et ses colocs préparent les repas ensemble, on n'a pas à s'inscrire pour venir déjeuner. Si ma mère veut venir dormir chez moi, elle vient dormir chez moi, si on veut partir en vacances, on part en vacances... Elle est chez elle. C'est un chez elle un peu particulier, avec des auxiliaires de vie qui sont là pour s'occuper d'elle, mais il n'y a pas de blouse blanche, pas de lit médicalisé".

Agathe, fille de Marie-Pierre,
colocataire de la maison de L'Haÿ-les-Roses

Qui peut intégrer nos habitats partagés ?
Nos maisons et appartements partagés sont adaptés à des personnes âgées ayant des troubles cognitifs (Alzheimer, troubles apparentés),
mais soucieux de préserver leur autonomie au quotidien.

Ils parlent de Bien Communs

Photo 2 bien commun

L'Haÿ-les-Roses (94)

8 colocataires
Maison ouverte

Rueil-Malmaison (92)

8 colocataires
Ouverture en juillet 2022

Puteaux (92)

7 colocataires
Ouverture en 2023